Alré Bio | Soufre et huile de Haarlem
16712
post-template-default,single,single-post,postid-16712,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-6.6,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.3,vc_responsive
 

Soufre et huile de Haarlem

Souffre et Huile Haarlem

06 Oct Soufre et huile de Haarlem

Le soufre est très répandu dans la nature mais il n’est pas assimilable par l’organisme. Il peut même être toxique. Pour l’assimiler, le soufre doit être préalablement transformé à l’état naturel par les végétaux. On trouve ce soufre dans les oignons, l’ail, la ciboulette, l’échalote, les radis noirs, et aussi dans la viande, les œufs et les fruits de mer.

L’Huile de Haarlem, recommandée pour les problèmes de bronche et les douleurs articulaires, est née il y a 400 ans, dans les écoles d’alchimie de la ville de Haarlem en Hollande. Précieuse pour l’encombrement pulmonaire, elle a été inventée en 1596 et elle fut pendant plusieurs siècles un des remèdes favoris des médecins.

Il s’agit de la première transformation selon le principe de l’hémisynthèse, d’un produit naturel, le soufre. Les savants de cette époque, consacraient leur vie à purifier des métaux dans leurs laboratoires, ils avaient alors réussi l’impensable, greffer du soufre sur des terpènes de conifère.

Sa particularité ? L’huile de Haarlem apporte un soufre organique non oxydé hautement biodisponible et immédiatement assimilable par l’organisme. Or, plus nous vieillissons, plus il nous faut du soufre macro-élément pour nos articulations, nos cheveux, notre peau…

Les principaux bienfaits du soufre se situent :
• Sur la sphère bronchique
• Sur la sphère articulaire
• Sur la sphère dermatologique
• Sur la sphère hépatique (fonction détoxifiante du soufre)
• Sur l’état général (rôle énergétique du soufre).